Projet de développement

Le projet peut être téléchargé en pdf .  PROJET ASSOCIATIF PROJET DE DEVELOPPEMENT CASTEL LAVIT TENNIS DE TABLE le 3 avril 2020           

PROJET ASSOCIATIF PROJET DE DEVELOPPEMENT

 CASTEL LAVIT TENNIS DE TABLE

                                                                                                                  Le 3 avril 2020

 

Le club de tennis de table de Castel-Lavit a été crée en 1975 (45 ans). Centralisé aujourd’hui à Castelsarrasin sous-préfecture du Tarn et Garonne, ce club évolue au milieu d’un bassin de vie « Terre de confluences » de 50000 habitants, regroupant 22 communes a mi-chemin entre l’industrie et l’agriculture.

Depuis 1 an, un rapprochement entre les dirigeants du club, et la mairie de Castelsarrasin ont abouti à la signature d’une convention de développement actif ver les écoles primaires de la commune.

Au 3 avril 2020, le nombre de licenciés au CLTT, est de 62, dont 6 féminines. Notre club est dirigé par un conseil d’administration de 14 personnes, et un bureau composé de Jean-Philippe Plantade secrétaire, Steve Perrier Trésorier, et Bernard Gontrand Président.

23 tables de ping-pong, vont nous permettre d’assurer les entraînements au club, et les interventions régulières dans les écoles primaires. Aujourd’hui, 75% des licenciés, sont en compétition, 60% participent aux tours de critérium (dont 6 évoluent en R1 et PN ; 1 féminine est championne départementale sénior, et chez les garçons, poussin, minime et junior, ils ont terminé dans ces 3 catégories sur le podium départemental aussi. 8 équipes sont engagées en championnat, et la 1 évolue en R2.

Même si nous ne bénéficions pas de salle spécifique, il est possible de demander de nouveaux horaires à la mairie, et pourquoi pas d’ici 1 ou 2 ans effectuer une démarche sur la commune de Moissac voisine de 7km. Nous bénéficions de l’appui technique d’un entraîneur professionnel diplômé DEJEPS (Damien Albert-Blanc) 11,30h par semaine, d’1 entraîneur fédéral, et régional, et de relanceurs de qualité (interne) La structure financière du club est saine, nous pouvons nous projeter vers l’avenir.

Nos perspectives de développement sont importantes. A l’origine notre club en 1975 a été crée dans l’enceinte de l’usine de Métallurgie de Castelsarrasin, fleuron industriel de la ville pendant 40 ans. Dans les années 2000 un rapprochement s’effectue avec le club de Lavit distant de 20km, jusqu’à l’absorption de ce dernier provoquant la création de l’entité Castel-Lavit tennis de table ; Forte de cette fusion, les résultats ne tardent pas à venir ; certains jeunes évoluent en critérium individuel au niveau National, l’équipe cadet de l’époque atteint les ¼ de finale des championnats de France par équipe, et l’équipe 1 loupe d’1 souffle la montée en Nationale 3.

Après le départ d’un certain nombre d’adultes (pour raison professionnelle principalement), le dirigeant de l’époque Xavier Decool, et son bureau se tourne vers la jeunesse ; en participant au forum des associations de la ville de Castelsarrasin le 1er samedi de septembre (tous les ans), le recrutement se fait tout doucement. Aujourd’hui l’activité sur Lavit a disparu, l’activité de tennis de table s’effectue donc sur nos « Terres de Confluences » à partir de la commune de Castelsarrasin. L’apport technique de notre entraîneur Professionnel, répond à une demande d’entraînement de qualité des jeunes licenciés et aussi du public adulte et sénior. Les jeunes évoluent le mercredi dans 3 groupes différents : le groupe loisir et découverte avec les tout petits à partir de 6 ans; le groupe des 1ères années de compétitions ; et le groupe espoir ; le vendredi fin d’après-midi un groupe élite a été constitué pour amener les plus motivés vers le haut-niveau ; les adultes se retrouvent en autonomie le mercredi soir, et le vendredi soir avec tous les jeunes présents dans la salle dirigés par l’entraîneur.

Aujourd’hui cette structure d’entraînement et d’organisation correspond bien à la demande de chacun, MAIS nous avons envie de progresser ; de progresser quantitativement et qualitativement. Rester sur nos acquis n’est pas la philosophie des dirigeants actuels. Se donner les moyens de faire venir au club quantités de jeunes dans un 1er temps et d’adultes et séniors en suivant est notre fil conducteur.

A court terme c’est notre projet scolaire qui nous intéresse et nous stimule : le projet :

RECRUTEMENT ET FIDELISATION DES JEUNES :

A partir de la convention signée avec la mairie de Castelsarrasin, nous nous sommes engagés à intervenir dans 2 écoles primaires de la ville 2 fois par semaine dans le cadre périscolaire pendant 1.3h chaque fois, pour les classes CE1, CE2, CM1, et CM2. 2 écoles par trimestre, soit 6 écoles primaires par an. Cet engagement vaut pour la saison prochaine et les saisons à venir (engagement à long terme) ; Nous cherchons à nous inscrire durablement dans la vie sportive locale. Nous interviendrons dans les écoles, 2 personnes chaque fois : 1 entraineur diplômé et 1 relanceur pour 10 à 18 enfants, le but étant de leur faire découvrir notre discipline, en apportant un vrai travail de qualité couplé à des exercices ludiques pour leur donner le goût du tennis de table. A la fin de chaque trimestre, un courrier destiné aux parents des enfants initiés, nous autorisera à les inviter à venir au club dans un premier temps, et à leur proposer de prendre la licence en suivant ; nous toucheront un public de 200 enfants, pour 12 séances environ pour chacun. 5 stages d’une semaine pendant les vacances scolaires permettront à tous ces jeunes scolaires, associés aux licenciés du club de bénéficier de stage de perfectionnement sur plusieurs niveaux (initiation, et perfectionnement). En fin d’année scolaire, le tournoi HAPPY-PING, tournoi entre les 6 écoles primaires permettra de créer une vraie dynamique autour du tennis de table. Le but étant d’atteindre les 100 licenciés fin juin 2021, ce serait un premier palier. Autre action auprès des jeunes : à partir du forum des associations qui a lieu début septembre chaque année, où nous installons un stand d’information, et organisons un tournoi de découverte ; nous accueillerons les semaines suivantes les jeunes futurs licenciés, après 2 séances d’essai gratuit, ils devront prendre la licence promotionnelle ou traditionnelle, comme il se doit. La saison prochaine nous prévoyons de rajouter 2h d’entraînements par semaine, pour gérer au mieux le flot des arrivées, et proposer toujours des entraînements d’excellente qualité.  Le but final sera de pérenniser les licences afin que le taux de renouvellement progresse d’une saison sur l’autre; le principe qu’une majorité de jeunes licenciés bascule en compétition devrait nous aider à atteindre nos objectifs.

A moyen terme, (2, 3 ans) les idées ne manquent pas. 1 des priorités sera de motiver de nouveaux adultes et séniors, à venir au club, pour découvrir la discipline dans un premier temps, sinon l’arrivée de nombreux jeunes sera difficile à gérer. En fait nous allons créer un nouvel entraînement de 2h par semaine pour les adultes et séniors, encadrés par un entraîneur régional et 1 ou plusieurs relanceurs en fonctions des arrivées. Nous allons rencontrer les présidents des 2 associations séniors de notre ville, et les 5 associations d’animations de quartier ; nous proposerons une journée porte ouverte destinée a ce public en début de saison ; nous les entraînerons comme convenus 2h /semaine, et nous organiserons en fin de saison un tournoi départemental adultes et séniors, pour confronter nos licenciés aux 10 autres clubs du département. Dans ce public, nous espérons trouver les futurs responsables du club, et surtout les futurs bénévoles qui nous aideront à encadrer tous nos jeunes licenciés.

A long terme : Nous pensons trouver un jeune, et le former vers le diplôme DEJEPS, le salarier, pour développer notre club de manière plus importante encore, en créant de nouvelles antennes sur les communes avoisinantes ; Moissac par exemple ville voisine de 15000 habitants qui avait un club de tennis de table il y a quelques années ne demande qu’à nous accueillir, et d’autres villages dans un rayon de 10 km également. Bien sûr c’est important et essentiel d’organiser notre développement de manière progressive, d’en assurer la pérennité au sein de sa structure.

Nous tenons en priorité aussi à ce que les entraînements, soient toujours de très bonne qualité, pour amener nos jeunes en particulier vers leur meilleur niveau ; l’augmentation importante de nos licenciés ne doit pas en être un frein ; nous devrons également former de nouveaux entraîneurs bénévoles, motiver d’autres adultes encore et encore pour relancer pendant les entraînements et les stages. Professionnaliser la structure petit à petit, avec un maximum de bénévoles investis, c’et le défit qui nous attend pour les 10 prochaines années.

 

  Bernard Gontrand, Président.